Bienvenue du côté sombre du 41e millénaire...
 
AccueilPortailTable des rencontres. Les caractéristiques des PNJ.Tables des jets de dés, utile en plein combat !FAQS'enregistrerRechercherMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 En orbite.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Hadrien
Soldat
Soldat
Lord Hadrien

Nombre de messages : 2905
Age : 27
Date d'inscription : 22/09/2006

Feuille de personnage
Nom: H-135
Niveau: 7
Expérience:
En orbite. Xp-gau112810/3600En orbite. Xp-int11  (2810/3600)

En orbite. Empty
MessageSujet: En orbite.   En orbite. Empty24.04.09 18:55

La guerre qui ravageait Kronus ne faisait par rage que sur le sol. Des flottes entières s'affrontaient autour de la planète. Des frégates sur-armées de l'Imperium, aux vaisseaux difformes des Hérétiques en passant par les corvettes effilées des Eldars Noirs ou les astéroïdes motorisés des Orks, chaque vaisseaux tirait bordées sur bordées pour s'assurer la suprématie de l'espace, des lignes de ravitaillement ou la possibilités de débarquer.

Chaque camp avait sa propre technique ; Les vaisseaux de combats de l'Imperium faisaient subir un feu nourrit à quiconque se mettrait à portée de tir. Les Taus usaient de leur suprématie technologique pour brouiller les senseurs ennemis ou les abattre sans qu'ils ne puissent riposter. Les Orks fonçaient à travers "L'gran Noir" dans leurs météores aménagés et tentaient de s'écraser au sol sans trop de pertes ... Lorsque les combattants achevaient une bataille, les survivants étaient bien souvent frappés sur leur flanc par un groupe d'Eldar Noir en quête de richesses ou d'esclaves.
Le pourtour de la planète n'était qu'un immense champs de bataille galactique et les soldats à terre pouvaient parfois profiter de nouvelles 'constellations' créées par les tirs de barrage ou les explosions des vaisseaux de ligne. Chaque nouvel arrivant était contacté par sa race déjà en place pour aller nourrir le charnier spatial et tenter de vaincre au milieu du vide. Les chasseurs devaient parfois manœuvrer plus pour éviter les débris de vaisseaux que les tirs des tourelles défensives. tout vaisseau non identifié ou qui ne répondait pas aux appels de ses semblables était également bombardé, les abordages et les piratages étant légion au milieu de ce champs de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Hadrien
Soldat
Soldat
Lord Hadrien

Nombre de messages : 2905
Age : 27
Date d'inscription : 22/09/2006

Feuille de personnage
Nom: H-135
Niveau: 7
Expérience:
En orbite. Xp-gau112810/3600En orbite. Xp-int11  (2810/3600)

En orbite. Empty
MessageSujet: Re: En orbite.   En orbite. Empty29.04.09 21:52

Dans l'ombre magnétique d'une bataille toute récente, ayant opposé des forces Tau et Chaotiques, un étrange phénomène de produisit. La bataille était encore fraîche ; les débris de vaisseaux possédant encore une forte vitesse résiduelle, les senseurs étaient brouillés par les traces thermiques et électrique brouillant les radars. Les vaisseaux ne s'aventuraient jamais dans un lieu où une bataille s'était déroulée il y a peu. Avec des radars brouillés les systèmes de défenses auraient été inefficaces contre les débris qui se déplaçaient encore très vite. Ces cimetières constituaient les seuls endroit de calme relatif autour de la planète. Chaque armée n'osait profaner les tombes fraîches de ses adversaire ou des siens. De ce fait les éventuels survivants devaient également quitter les lieux par leur propre moyen ou bien périr.
Les débris ralentirent alors soudainement, et une grande majorité se mit à foncer à travers le vide intersidéral. Lorsque tous les morceaux semblèrent arriver à leur unique point d'arrivée une vive lumière flasha les environs et une grande faille violacée s'ouvrit sur la zone. Le pourtour de la faille était instable et des éclairs la parcourait, tel des prisonniers voulant sortir d'une cellule trop étroite. La faille pulsait, aussi bien par sa forme que par des halos de lumière tout aussi mauve. Mais le plus frappant était la noirceur du centre de la fissure, un noir surnaturel. Le noir de l'espace, même dans les endroits les plus sombres et dépourvus d'étoiles n'était pas aussi obscur que cet orifice circulaire. Il semblait qu'en son centre, la fissure échappant tant de lumière, absorbait cette dernière comme un être affamé... Cette fenêtre ouvrait sur le lieu le moins enviable que quiconque puisse connaître ; le Warp.


Dernière édition par Lord Hadrien le 13.07.09 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Hadrien
Soldat
Soldat
Lord Hadrien

Nombre de messages : 2905
Age : 27
Date d'inscription : 22/09/2006

Feuille de personnage
Nom: H-135
Niveau: 7
Expérience:
En orbite. Xp-gau112810/3600En orbite. Xp-int11  (2810/3600)

En orbite. Empty
MessageSujet: Re: En orbite.   En orbite. Empty30.04.09 19:07

La Faille Warp ne resta pas ouverte longtemps. De ses entrailles obscures sortirent une dizaines de vaisseaux. Anguleux, surarmés, et d'un gris sombre, ils surgirent les uns après les autres de la faille. Le plus imposant de tous ouvrait la marche et ses pièces d'artillerie colossales recouvraient sa coque comme une carapace de pointes. La Faille se referma derrière la flotte et cette dernière se mit rapidement en route vers le pôle nord de la planète. La partie la moins dangereuse de Kronus était sans doute l'espace conventionnel situé aux alentour de ses pôles.
"Colonel, nous sommes en place et nous joindrons le pôle nord d'ici une demie-heure."
"Pas mal Amiral .. Mais c'est trop long, poussez les propulseurs, nous devons y être en deux fois moins de temps si nous ne voulons pas être repérés par nos ... congénères."
"Nous ferons notre possible Colonel ... Vous avez entendus Technaugures ? Que les techniciens redoublent d'effort ! Réveillez les esprit de la machine nous devons faire vite !"
"Oui Amiral !" répondirent en cœur les divers soldats présents sur la passerelle. Les officiers passèrent ensuite le mot, et l'augmentation de vitesse fut palpable en quelques secondes.
Le gradé en uniforme gris faisait face aux grandes baies vitrés et observait la planète Kronus. Victime de tant de batailles et de combat, cette planète en devenait un champ de bataille gigantesque, la folie guerrière qui s'était emparée de la zone était telle que leur arrivée, soigneusement préparée, était passée inaperçue.
Soudain, une masse sombre de détacha de l'ombre du vide sidéral un peu au dessus de la planète. L'Héphaistos avançait vers sa destination, mais les yeux du colonel restaient fixés sur l'ombre mobile qui semblait se rapprocher ... Un éclair passa dans les yeux du soldat et il s'écria ;
"Amiral ! Ennemi droit devant ! Cette ombre n'est pas naturelle ! Préparez toutes nos batteries et prévenez le reste de la flotte ! Qu'ils rejoignent le point de rendez-vous et larguent leurs troupes, nous les rejoindrons une fois cette menace éliminée !"
L'Amiral allait rétorquer qu'il ne remarquait rien sur les scans lorsque l'ombre se mua en un gigantesque astéroïde difforme. Les ordres fusèrent et l'Héphaistos se préparait à affronter le monstre, au moins dix fois plus gros que lui.
"Que toutes les armes de proue se préparent à tirer en batterie ! Nous loferons ensuite pour les canonner !"
"Non Amiral ! Interdiction de virer de bords ! Que les canons principaux se préparent à faire feu, mais pas avant mon ordre ! Ils doivent viser le coeur de cet assemblage de Peaux-Vertes et faire feu de concert !"
L'Amiral annula son ordre et retransmit les indications faites par le Colonel. L'Héphaistos approchait du bâtiment Ork, ce dernier voulant sans doute écraser le vaisseaux sans autre cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Hadrien
Soldat
Soldat
Lord Hadrien

Nombre de messages : 2905
Age : 27
Date d'inscription : 22/09/2006

Feuille de personnage
Nom: H-135
Niveau: 7
Expérience:
En orbite. Xp-gau112810/3600En orbite. Xp-int11  (2810/3600)

En orbite. Empty
MessageSujet: Re: En orbite.   En orbite. Empty07.08.09 20:51

L'Héphaistos approchait de son adversaire, il avait ralentit et ses canonniers de préparaient à faire feu. Le gigantesque astéroïde des Orks s'ébranla et nombre de canons de toute forme et de tout calibre sortirent des divers orifices du morceau de roche. La plupart se mirent à faire feu et un bon nombre explosèrent sans projeter aucun obus. Le reste des projectiles passa largement à côté du vaisseau humain sans l'endommager. Mais les tirs imprécis des Peaux-Vertes n'étaient pas la principale menace, une collision avec le Rok réduirait à néant le vaisseau qui, malgré son blindage épais, restait dix fois moins gros que le colosse. Les deux bâtiments approchaient de plus en plus mais le Colonel restait silencieux....
« Colonel ? .... » Tenta l'Amiral qui commençait à s'inquiéter pour son vaisseau.
Le Colonel restait de marbre, immobile face au Rok qui emplissait désormais l'ensemble des baies vitrées de la passerelle. L'Amiral s'ébroua sur son siège, ses hommes le fixait avec un regard intense. La sueur perlait sur son front et ses mains commençaient même à trembler. Il se ressaisit, cette attitude était indigne d'un serviteur de l'Humanité de son rang ! Néanmoins la vision du monstre minéral qui approchait encore lui fit cracher un mot ;
« Datcher !!!! »
Le Colonel leva le bras et l'Amiral se renfonça aussitôt dans son siège, les yeux rivés sur les rochers qui emplissaient désormais tout l'espace visuel. On apercevait même certains détails ; des 'fenêtres' de tôle et de duracier, des postes de tirs avec Fling' où des Orks en scaphandres s'excitaient déjà à vider leurs chargeur dans le vide.
Certains hommes avaient déjà commencé à entonner une prière pour le salut de leurs âmes lorsque le bras levé se baissa soudain.
« A toutes les batteries ! FEU !!!! Concentrez vos tirs !!!! » Lança alors l'Amiral, mi-enthousiaste mi-soulagé.
Le vaisseau trembla légèrement et des dizaines de raies de lumières fusèrent alors des centaines de canons de l'Héphaistos. Une pluie d'obus et de jets de plasma transperça alors le Rok. Les explosions concentrées disloquaient la roche et les assemblages mécaniques rudimentaires des Orks, sans faire exploser totalement leur immonde barge de bataille. Les morceaux de roche et de métal volaient en tout sens, mais le vaisseaux humain ne changeait pas de cap et continuait à arroser le même point d'une pléthore de tirs. Aucun canon ne stoppait son bombardement, les tirs n'étaient espacés que par le très court temps de recharge des armes.
« Diminuez la vitesse et maintenez le cap Amiral. » Ordonna le Colonel.
L'Amiral transmit immédiatement les instructions par hypercom et redirigea la flux énergétique disponible vers les boucliers. L'Héphaistos de creusait désormais un chemin de mort à travers l'immense Rok. Ses canons vitrifiant tout ce qui se trouvait face au navire, il creusait une plaie béante à l'intérieur de son adversaire. Les baies vitrées ne transmettaient plus qu'une image lumineuse de métal et de roche en fusion sans cesse martelés de tirs et réduits à néant par la canonnade. La lumière s'éteignit soudain, et les raies de lumière se remirent à traverser le vide intersidéral. Les hommes de la passerelle poussèrent des cris de joie et l'Amiral ordonna aussitôt de cesser le feu. L'Héphaistos avait littéralement traversé son adversaire et se remit en route vers le pôle Nord de Kronus. Le Rok percé de part en part ne tarda pas à imploser et à créer une nouvelle zone d'interférence et de débris flottants un peu partout, brouillant la piste du vaisseau humain. La passerelle, et tout le vaisseau, sauta de joie et l'Amiral dût ramener le calme à bord.
« Ha ! Bravo Colonel Datcher ! Vous nous prouvez une fois de plus que vous méritez de diriger l'expédition ! » Lança l'Amiral qui s'était levé de son siège et donna une tape amicale mais franche dans le dos de l'homme en uniforme gris.
« Merci Amiral, ne vous répandez pas en compliments, nous avons encore un long chemin à parcourir, faites préparer ma compagnie, et activez les senseurs. Nous devons localiser le Sanctuaire aussi vite que possible. » Répondit Datcher en saluant l'officier de la flotte.
« Oui Colonel !
Prévenez le Datcher's Group que son débarquement est imminent ! Activez les senseurs et localisez immédiatement notre objectif !
 » Cria alors l'Amiral en haranguant ses hommes. La passerelle fourmilla alors et chacun vaqua à sa tâche.
« Et, Lucas ... Bon boulot » Ajouta Datcher, avant de le saluer.
L'Amiral remercia Datcher et ils échangèrent un salut militaire franc. L'Amiral retourna à son poste et Datcher fixa de nouveau les baies vitrées. Le calme était revenu et les étoiles brillaient comme d'habitude. On pouvait maintenant voir une partie de la planète Kronus, un bon quart nord pour être exact. Le Colonel Datcher s'attarda sur ce morceau de planète, de nombreuses étendues de glace, d'un blanc immaculé. Mais des pointillés sombres se dessinaient sur le blanc. Des villes, des bases, ou bien des armées gigantesques ? Qui sait ... Le Colonel était plongé dans de bien sombres pensées. Soudain l'un des points noir rougeoya. Datcher effectua alors un zoom très rapide et puissant grâce à sa vision bionique. Une base entière – et il était impossible de dire à quel camp elle appartenait – venait d'exploser, soufflées par un unique tir ... L'explosion cessa et ne laissa qu'un gigantesque cratère fumant, tout avait été vaporisé sur des kilomètres. Il s'agissait sans doute de l'œuvre d'un missile de gros calibre de la Garde Impérial, probablement un Deathstrike. L'Héphaistos en possédait lui même quelques uns en soute. Datcher retrouva une vue humaine et prit son képi dans ses mains pour le triturer. Il commença à marmonner pour lui-même sans qu'aucun de ses hommes ne puisse l'entendre.
« Hadrien .... Dans quel foutoir nous as tu encore emmenés .... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Hadrien
Soldat
Soldat
Lord Hadrien

Nombre de messages : 2905
Age : 27
Date d'inscription : 22/09/2006

Feuille de personnage
Nom: H-135
Niveau: 7
Expérience:
En orbite. Xp-gau112810/3600En orbite. Xp-int11  (2810/3600)

En orbite. Empty
MessageSujet: Re: En orbite.   En orbite. Empty18.10.09 15:16

Datcher se dirigeait vers la baie d'embarquement numéro 1. Sa lame dans son fourreau pendait le long de sa cuisse droite et ballottait au rythme effréné de ses pas. L'officier ne courrait pas, il marchait simplement, mais la vitesse d'exécution et l'amplitude de ses pas le faisait avancer à une vitesse assez étonnante, sans éprouver la moindre fatigue. Le Colonel passait à travers les couloirs en pleine ébullition, des soldats, des serviteurs, des hommes d'équipages s'affairaient en tout sens. On aurait dit une fourmilière en pleine alerte. Mais l'officier supérieur restait de marbre, saluant quelques fois un homme, sans ralentir. Il traversa nombre de couloir pour arriver dans une grande salle rectangulaire. Au bout de celle-ci se dressait un promontoire où était installée une table ronde où 20 membres de l'Astrates auraient pus s'asseoir sans soucis. Le Colonel rejoignit rapidement la table où étaient assemblés un grand nombre de militaires.
Plusieurs officiers de la flotte -parmi lesquels l'Amiral prénommé Lucas -, une demi-douzaine de gradés de la Garde, tout un conclave de Technaugures et une poignée d'hommes qui semblaient être des civils. Datcher prit place parmi l'assemblée et prit la parole, les quelques chuchotements cessèrent aussitôt.

« Pardonnez moi pour le retard, mais un Rok Peau-Verte a faillit hacher menu l'Héphaïstos, ma présence était requise sur le pont. »
Plusieurs hommes rirent de bon coeur, mais les officiers de la flotte ne semblaient pas si loquaces.
« Des avaries à répertorier ? » s'enquit alors Datcher pour décrisper les quelques rabats-joie.
« Et bien en fait le vaisseau est totalement intact malgré cette manoeuvre ... » Commença l'un des officier de la flotte, mais il fut coupé par un Technaugure recouvert d'implants et de bioniques, seul un de ses yeux semblait encore humain.
« Les esprits de la Machine ont été secoués, mais il n'y a aucun problèmes, l'intégrité de la coque est parfaite et aucune surchauffe n'est survenue, dans aucun système. » La voix mécanique résonna dans toute la pièce, elle paraissait dédoublée comme si le Techno-prêtre avait mal réglé son ordinateur vocal. Tandis que ce dernier procédait à des réglages, l'officier de la flotte marmonnait dans sa barbe épaisse.
« C'est parfait, nous pouvons parler de la descente alors. Comme vous le savez, notre objectif principal est de trouver le Sanctuaire pour prendre contact avec le Lord Hadrien, il nous a demandé de le rejoindre au plus vite. Êtes vous parvenus à localiser le Sanctuaire ? » Datcher s'adressa à un officier de la flotte mais c'est l'Amiral en personne qui répondit.
« Nous l'avons localisé, ce qui est une bonne nouvelle. Mais il y en a une mauvaise ... »
Un soldat en armure complète prit alors la parole, seul son casque reposait devant lui sur la table.
« A tous les coups le Sanctuaire est quelque part dans l'hémisphère Sud, voir même au Pôle Sud, connaissant notre veine ... » Le soldat s'était exprimé avec désinvolture et n'attendit même pas de réponse, le reste de la réunion ne fit pas attention à ses paroles et Datcher incita l'Amiral a reprendre d'un geste du menton.
« Le Sanctuaire se trouve effectivement dans le Sud ... Au niveau des Pics d'Hypérion...Par ailleurs il semble qu'il ai déjà été activé. » Il jeta un regard vers un des Technaugures qui trafiqua quelques commandes sur la table ronde. Aussitôt une représentation hololithique de la planète s'afficha en trois dimensions sur la table. On pouvait remarquer les vaisseaux de la flotte en orbite basse, en train d'être rejoindre par un dernier beaucoup plus gros, l'Héphaïstos. En dessous des navires, divers faisceaux touchaient la surface de la planète. Enfin quelque part dans l'hémisphère Sud un point jaune clignotait, logé dans de grandes montagnes.
« Super ... En plus de devoir traverser toute la planète, on va devoir se taper un comité d'accueil à l'arrivée ... » Lança le ronchon de service.
« Il va falloir marcher, mais ça nous fera du bien ...Et nous aurons de la compagnie une fois arrivé, ils sont peut-être amicaux qui sait ? Le Lord Hadrien aura peut-être anticipé notre venue... Messieurs je vais devoir abréger la réunion afin que nous disposions de la meilleure marge de manoeuvre disponible. J'ordonne le débarquement du 1er Régiment d'infanterie et du 3ème blindé, je ferais route avec eux jusqu'au Sanctuaire. En attendant, je veux que la flotte se cache derrière le champs d'astéroïde proche, vous devriez y être en sécurité, nous garderons le contact hypercom. Les chaînes de production sont elles toujours fonctionnelles ? » Le Colonel Datcher s'était tourné vers les Technaugure, ils répondirent en coeur tandis que des officiers de liaison partaient déjà entamer les préparatifs de descente.
« Oui, et leur efficacité est estimée à 0,89. »
« Parfait ... Messieurs, la séance est levée, pardonnez moi de vous avoir fait déplacés pour des broutilles » Et cette fois ce fut toute l'assemblée qui éclata de rire, même les Techno-prêtres au rire mécanique laissèrent échapper quelques ventriloques.
Datcher se leva et récupéra sa casquette grise. Il s'apprêta à partir quand une main sur son épaule le retint. Il se retourna et découvrit l'Amiral Lucas et le soldat renfrogné qui se tenaient face à lui.
L'Amiral commença ;
« Colonel, je tiens à renouveler mes engagements auprès de vous, et je tiens à vous assurer que nous suivrons vos ordres, tout le monde dans l'armée vous fait confiance et vous tient en haute estime... N'allez pas risquer votre vie pour quelques faits d'armes, vous nous êtes trop précieux ! »
L'Amiral semblait réellement inquiet, Datcher posa sa propre main sur son épaule.
« N'ayez crainte Amiral Tibert, j'ai survécu à bien pire, et il est impératif que je parle au Lord. Ne vous faites pas de mourrons »
Le soldat grincheux prit alors la parole ;
« Dans ce cas il vous faudra des mecs compétents pour surveiller vos fesses. Je propose que la 1ère escouade de la 3ème compagnie du 2ème régiment d'infanterie vous suivent en tant que garde rapprochée. En d'autres termes, je tiens vraiment à vous accompagner, je suis inquiet aussi, mais moi je suis capable de poser le pieds sur une planète alors je vous suivrais plutôt que d'aller me planquer derrière des cailloux flottants. » Les remarques acerbes du guerrier ne firent pas sourciller l'Amiral.
« Bon et ben il semble que vous insistiez ... Dans ce cas préparez vous à embarquer, vous et vos 'Endurants' Capitaine ! »
Le soldat salua et partir au pas de course, transmettant des ordres durs par son canal Vox, gueulant comme un sergent instructeur.
Datcher serra la main de l'Amiral Tibert et partit lui aussi de sa démarche vive et rapide, il devait préparer ses troupes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Hadrien
Soldat
Soldat
Lord Hadrien

Nombre de messages : 2905
Age : 27
Date d'inscription : 22/09/2006

Feuille de personnage
Nom: H-135
Niveau: 7
Expérience:
En orbite. Xp-gau112810/3600En orbite. Xp-int11  (2810/3600)

En orbite. Empty
MessageSujet: Re: En orbite.   En orbite. Empty25.10.09 19:17

Le Colonel défilait devant ses troupes. Chaque homme était au garde à vous, dans une armure grise et épaisse. Les gilets pare-balle semblaient plus épais que la moyenne, les armures étaient peintes dans un gris couleur armabéton. Les tenues de camouflages portaient divers nuances de verts et les fusils portaient tous un sigle de l'Aquila argenté. Les bandoulières et les ceintures étaient serties de trousses, de gourdes, de munitions et de grenades. Diverses armes lourdes se distinguaient parmi les hommes ; quelques lance-flamme, une poignée de lance-missile, et un nombre surprenant de fusils à plasma. Leur lueur bleu teintait le visage des soldats qui les portaient.
Datcher se maudit un instant de devoir débarquer sur des contrées couleur neige, ils se feraient repérer même par des Orks ... Mais le but n'était pas d'être discret, il fallait être efficace et ralier le Sanctuaire à tout prix, leur temps était compté.

Datcher s'arrêta devant ses hommes, face aux premiers rangs. Les commissaires passaient entre les lignes, vérifiant l'équipement et le bon état du matériel. Plusieurs technaugures embarquaient eux aussi dans leurs armes énergétiques lourdes. La plupart étant accompagné d'une suite de serviteurs équipés de servo-bras ou de lance-plasma, des modèles gigantesques.
Le Colonel grimpa sur une pile de caisses pour que tous puissent l'observer. La baie d'embarquement était chargée de Valkyries et de modèles lourds capables de transporter les chars réquisitionnés pour la mission. Un nombre phénoménal de Chimères grimpaient également dans les soutes d'embarquement d'une barge de transport aux proportions gargantuesques – c'était d'ailleurs le nom de ces vaisseaux ; les Gargantua – alors qu'ils faisaient déjà chauffer leurs moteurs.
Le Colonel s'addressa alors à la foule, sa voix amplifiée dans l'aide d'aucun micro ;
« Soldats ! Aujourd'hui le Datcher's Group reprends du service ! Notre mission est simple ; Nous devons traverser cette planète de bout en bout. Mais elle est également très périlleuse ; nous pourrons croiser tous types d'adversaires. D'abords les Eldars, ensuite les Tau, après cela des Hérétiques, et pour finir sûrement des Orks. Les Nécrons, les Space Marines et la Garde Impériale pourront également nous poser des problèmes. C'est toute la galaxie qui se dresse face à nous ! Mais nous ne reculerons pas ! Nous n'avons jamais reculé, et ils découvriront la fureur de nos coups. Ils découvriront la colère de nos esprits. Ils découvriront la puissance de nos âmes ! Nous ne plierons face à rien ni personne ! Quiconque se dressera sur notre chemin découvrira que le prix à payer pour nous avoir est bien trop chère ! Alors nous allons accomplir cette mission avec brio ! Beaucoup tomberont mais mille autres prendront leur place ! Nous ne fuirons pas face à l'adversité, face au horreurs de la guerre, ni face à la mort ! Nous sommes les Soldats de l'Humanité ! Et l'Humanité ne ploie devant RIEN !!!!! »
Les vivas fusèrent de toute part, les commissaires faisaient voler leur képi, même les Technaugures s'étaient tournés quelques instants vers le discours – preuve d'une attention très particulière pour des serviteurs de la Machine – et les ouvriers responsables de l'embarquement applaudissaient à tout rompre.
La baie était en liesse, alors qu'il les conduisait vers les plus grands périls, ses capacités d'orateurs ne s'étaient pas altérées après 10 000 ans ....
Datcher descendit de son piédestal, encore acclamé par plusieurs hommes. Les compagnies entamèrent leur embarquement à leur tour, au pas de course. Un commissaire bardé de médailles s'approcha alors du gradé. Son visage bardé de cicatrices et son oeil bionique laissaient comprendre qu'il en avait vu plus d'une. Ces balafres lui donnaient un air dur et sa bouche était figée dans un rictus qui lui faisait montrer les dents, comme un loup affamé. Lorsqu'il atteignit le Colonel, ils se donnèrent l'accolade et se serrèrent la main avec sympathie.
« Alors Lukas, tu m'accompagnes une fois de plus ? » lança Datcher dans un sourire.
« Évidement ! Je ne raterais pour rien une bonne bataille ! Et puis tu auras besoin de quelqu'un pour gueuler les ordres, histoires qu'ils savent quoi faire. Par contre avec tes petits discours tu pourrait les conduire dans l'Oeil de la Terreur comme si il s'agissait d'une promenade pique-nique. Je me demande vraiment si nous n'aurions pas dû échanger nos carrières, j'aurais fais un très bon officier ... » Annonça le commissaire en rendant son sourire au Colonel. Sa dernière phrase les fit rire tous les deux, et Datcher reprit la parole ;
« Haha ! Ce n'est pas pour rien que je t'ai nommé Major-Commissaire Lukas ! Allez, en route ou on va encore être les derniers à monter à bords ! »
Cette fois Datcher se mit à courir à toute allure, son épée battait sur sa cuisse, son fusil laser ballottant dans son dos. Le commissaire le suivit et parvint à le rattraper, sa brigandine de cuir noir et rouge volant derrière lui, laissant apercevoir deux pistolets bolters logés dans ses holsters sur ses flancs.

Le duo dépassa les dernières troupes qui embarquaient et leur passage fut couvert par des applaudissements et des cris approbateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




En orbite. Empty
MessageSujet: Re: En orbite.   En orbite. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
En orbite.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu d'astro pour nos visiteurs ^^
» Nathan Sykes ? Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W.40K JDR :: Le Jeu de Rôle :: La planète Kronus-
Sauter vers: